• Depuis la rue du Vallon
  • Depuis le haut du coteau
  • Accès et distributions
  • Implantation harmonieuse avec les sources
  • Plan de masse
  • Rez-de-jardin
  • R0
  • R1
  • R2
  • Coupe Est-Ouest
  • Coupe façade Sud
Plus d'infos…

Esvres-Sur-Indre (37)
20 logements collectifs en résidence séniors – 14 logements familiaux et une salle communale

Locatifs sociaux | Logements collectifs | pour VAL TOURAINE HABITAT | Construction neuve | Logement individuel | Label HSS

Maitre d’ouvrage

VAL TOURAINE HABITAT

 

Situation

Rue du Vallon | Esvres-sur-Indre (37)

 

Programme

SP LGT 2 692 m² . SHAB 2 214 m²

SU SALLE COMMUNALE 75 m²

 

Réalisation

Concours < 11 / 2020

 

Montant des travaux

 3 997 732 € HT

 

Performance énergétique et certification

BBC RT 2012

 

Équipe de maitrise d’œuvre

K-HUT

 

LIGNE BE Structures | CALLU Fluides – Thermique | CABINET MIT Economie de la construction | URBATERRA VRD paysage | GANTHA Acoustique

Le long de l’artère principale de l’entrée nord du bourg, le site de projet s’installe dans le fond d’un vallon, face à un parking public nouvellement aménagé et contre la pente Est du coteau.

Dans le paysage rural d’Esvres-sur-Indre, le site, actuellement occupé par un groupe de maisons et un vaste jardin potager, est parcouru  par un réseau de rigoles dirigeant les eaux de ruissellement du coteau vers un Ru. Face au terrain, un système de maisons à cour, accrochées en limite de voies, crée un paysage urbain discontinu. Le projet s’inspire de ce dispositif tout en préservant le parcours naturel de l’eau.

Les 20 logements séniors sont regroupés au sein de deux bâtiments perpendiculaires, posés sur pilotis sur un parking ouvert et articulés par un volume espace «accueil (à RDC) – détente (en étages)» très largement vitré, créant une profonde perspective visuelle vers le coteau depuis la rue du vallon.

Le volume Est-Ouest est une longère largement ouverte au sud et qui accueille en son angle sud-ouest la salle communale, accessible de plein-pied depuis l’espace public. Accrochant son pignon sur la rue, ce bâtiment perpétue le système préexistant. L’aile nord, disposée quant à elle en retrait, libère une bande plantée protégeant les logements du rez-de-chaussée. Tous les logements disposent d’un espace extérieur orienté au sud ou à l’Ouest.

Disposées perpendiculairement à la pente et desservies par un système d’escaliers arrières, les logements superposés, savamment imbriqués, sont disposés en deux bandes la gravissant littéralement. Toutes les pièces de vies, dotées de jardins ou de terrasses, profitent de vues vers le grand paysage.

Bardage, baies et encadrements bois, enduits clairs et soubassement en béton matricé teinté, répondent à la matérialité des constructions existantes